Guilde militaire présente sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor


    Annexe au Codex : Les Races d'Azeroth

    Partagez
    avatar
    Conclave
    Admin

    Messages : 50
    Date d'inscription : 10/05/2017

    Annexe au Codex : Les Races d'Azeroth

    Message par Conclave le Jeu 11 Mai - 17:42


    Première Annexe au Codex : Les Races d'Azeroth et leur statut au regard de l'Ordre


    Préambule












    Ce texte est, en tant qu'annexe au Codex, un texte sacré émanant du Conclave et lui seul est en droit de le modifier.

    Il décrit la hiérarchie selon laquelle l'Ordre classifie les races peuplant Azeroth, ainsi que les comportements à adopter face aux races en question.

    Les règles qui y figurent devront être respectées par l'Ordre dans son ensemble. De l'aspirant au commandant, du prêtre au primat. Toute transgression sera punie sévèrement.



    Titre I – De la classification des diverses races peuplant le monde


























































    Chapitre 1 – Les Races Nobles :

    Premier grade de cette classification, les races nobles sont celles qui, sur Azeroth, prônent des idéaux extrêmement proche de ceux de l'Ordre. Ces races se caractérisent généralement par un attachement tout particulier à l'ordre par opposition au chaos, à l'honneur et au sens du devoir et du sacrifice.
    Ces races sont également de celles qui suivent, du moins pour la majorité de leurs représentants, les enseignements de la très Sainte.

    Cette catégorie comprend actuellement les races suivantes : Humains, Nains barbe-de-bronze, hauts-elfes

    Les races nobles sont l'essence même de ce que l'Ordre est supposé défendre sur Azeroth. Les troupes de la Phalange devront porter assistance à ses membres dès que possible, les traiter en égaux et aborder les hauts-représentants de ces races avec tout le respect et la déférence qui s'impose.
    Les races nobles seront également favorisées au sein de la hiérarchie de l'Ordre, et seront les seules à pouvoir accéder aux rangs d'officiers ou de templiers, sauf cas exceptionnel.


    Chapitre 2 – Les Races Respectables :

    Second grade de la classification, les races respectables sont généralement assez proches de celles du premier grade. Les principales différences se situent dans des principes religieux et mystiques n'ayant rien à avoir avec la lumiere, ou divergeant trop fortement des principes de l'Ordre. Ainsi de nombreuses races de l'Alliance sont respectées par l'Ordre, mais placée un rang en dessous à cause de quelques pratiques trop peu orthodoxes à son goût.
    D'autres races se retrouvent à ce grade ci parce qu'elles sont trop différentes culturellement de ce que l'Ordre reconnaît comme civilisé, mais défendent malgré ça une certaine forme d'ordre à l'échelle du monde.

    Cette catégorie comprend actuellement les races suivantes : Les kaldorei, les worgens maîtrisés, les pandarens, les nains marteaux-hardis, les gnomes, les draeneis, roharts, Tol'vir, jinyu, dragons sains appartenant à un des vols majeurs.

    Cette catégorie correspond surtout à des races dont l'Ordre se préoccupe peu et qu'il se contente de laisser exister sans pour autant leur prêter assistance. Le Phalange ne s'attaquera donc pas à elles sans une très bonne raison, mais n'ira pas non plus se ranger de leur coté systématiquement. Les officiers disperseront d'une ample marge de manœuvre dans leurs interactions avec ces individus.


    Chapitre 3 – Les Races Indésirables :

    Les indésirables sont une catégorie assez spéciale. Dans la majorité des cas il s'agit de races que le Conclave se refuse à tolérer de par sa culture ou son passé. Les elfes de sang et les roués y sont à cause de l'influence démoniaque imprimée sur leur corps, les gobelins à cause de leurs mœurs matérialistes et cupides, etc.
    De manière générale il s'agit de races vues comme indignes, mais trop faibles ou peu menaçantes pour être considérées comme de véritables menaces pour la civilisation et la Lumière, et pas assez corrompues pour être simplement exterminées.

    Cette catégorie comprend actuellement les races suivantes : Gobelins, elfes de sang, taurens et dérivés, mogus, arrakoas, roués, sang-mêlés mêlant une race de catégorie une ou deux avec une autre.

    La encore les officiers ont une marge de manœuvre assez grande vis-à-vis de ces races. La principale différence avec les races tolérables étant que le Conclave n'ira jamais reprocher l'exécution sommaire d'un ressortissant de ces races à un officier, qui peut bien en faire ce qu'il veux.
    La politique de l'Ordre voudrait qu'idéalement toute interaction avec ces impurs soit limitée au strict minimum, toute forme d'échange, commercial ou non, étant vu comme une souillure ou un déshonneur pour celui qui s'y adonne.


    Chapitre 4 – Les Races Barbares :

    Les races barbares sont la première de celles dont le Conclave considère qu'elles sont en guerre permanente avec la civilisation et l'humanité. Dotées d'une culture vue comme décadente, de mœurs dangereuses et souvent sanguinaire, le Conclave considère ces races comme une menace immédiate pour tout ce que l'Ordre cherche à protéger.

    Cette catégorie comprend actuellement les races suivantes : Orcs, trolls, vrykuls, yaungols

    Il s'agit de la première catégorie de races dont les officiers doivent en théorie ordonner la mise à mort de manière systématique. La principale différence avec les impies se trouvant dans le fait que leur destruction ne doit pas être absolument systématique. Là où le conclave tiens une ligne de conduite plus que stricte en ce qui concerne les mort-vivants ou les démons, ne pas raser un village orc parce que cela retarderait un objectif majeur et donc une campagne en entier est un choix qui ne serait pas reproché à un officier.
    De plus, les officiers peuvent se voir autorisés de manière exceptionnelle à tisser des alliances provisoire avec ces individus méprisés lors de situations particulièrement graves, comme par exemple pour faire face à une force démoniaque largement supérieure.


    Chapitre 5 – La Vermine :

    La vermine est une catégorie fourre-tout qui sert au Conclave pour toute les races à peu près humanoïdes que l'Ordre voit à peine comme des êtres intelligents, et encore moins conscients. Le Conclave ne débat que peu de ces races ci, considérant qu'il est tout simplement évident qu'il ne s'agit là que de vulgaires bêtes un tantinet plus intelligentes et développées que la moyenne.

    Cette catégorie comprend actuellement les races suivantes : harpies, worgens sauvages, hurans, centaures, ogres, troggs, gnolls, kobolds, murlocs, dragons sauvages et proto-drakes, etc..

    Qu'il s'agisse de les abattre, les ignorer ou les éloigner, les officiers n'ont pas de consignes précises concernant ces entités, mais ont carte blanche pour les traiter comme bon leur semble. La vermine n'a pour ainsi dire aucun droit.


    Chapitre 5 – Les Impies :

    Les impies sont les ennemis suprêmes de l'Ordre. Représentants des forces des ténèbres, ennemis de la lumière et de toute civilisation, ils ne méritent qu'une chose : être purifiés, si possible par le feu sacré.

    Cette catégorie comprend actuellement les races suivantes : Non-morts, démons, nagas, tout individu corrompu de manière irreversible, tout serviteur de la légion ou des dieux anciens

    Le Conclave est extrêmement strict quant à l'attitude à adopter avec les impies. Aucune interaction, aucun dialogue, aucune tolérance ne saurait être appliquée. Les troupes de l'Ordre doivent combattre et exterminer tous les impies qu'ils rencontrent dans la mesure de leurs capacités. La perte de toute une escouade est cependant de loin préférable, aux yeux du Conclave, à l'association avec une entité aussi corrompue. Aucune exception ne saurait être édictée.

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 9:59